http://sciences.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Faculté des sciences|faculte-sciences|http://www.sciences.uqam.ca/

Faculté des sciences


Recherche


sciences@uqam.ca



banniere pages
banniere pages

Portes ouvertes

Samedi 5 novembre 2016 (10h-16h)
Mardi 7 février 2017 (15h-20h)

banniere pages

kinesiologieLa motricité humaine dans la vie quotidienne, le travail et le sport dans une perspective de santé, d’éducation, d’efficacité, de performance et de loisir sont les priorités du Département de kinanthropologie. La formation prépare les étudiants à devenir des enseignants de l’éducation physique et à la santé, des kinésiologues qui interviennent dans les divers milieux de l’activité physique, des ergonomes qui implantent des solutions pour améliorer la santé, la sécurité, l’efficacité et le confort en milieu de travail ou des chercheurs en activité physique.

Le Département de kinanthropologie fait avancer la recherche en s’appuyant sur l’expertise de ses professeures et professeurs dans 3 axes : la physiologie, l’intervention et la neuroscience. La physiologie représente l’étude de l’adaptation des principales fonctions physiologiques humaines (cardiovasculaire, respiratoire, musculaire, hormonale, thermorégulatrice, etc.) à travers les habitudes de vie. L’intervention représente l’étude des méthodes de planification, d’enseignement et d’évaluation en éducation physique et à la santé, en éducation à la santé, en activité physique, en kinésiologie et en ergonomie. La neuroscience se définit comme étant l’étude des mécanismes nerveux fondamentaux et appliqués à la motricité humaine. L’avancement de la recherche s’appuie également sur l’expertise de plusieurs groupes de recherche, notamment le Groupe de Recherche en Activité Physique Adaptée (GRAPA), qui relie les recherches fondamentales et appliquées chez des populations symptomatiques et asymptomatiques à travers 3 axes : la sensorimotricité, le métabolisme et obésité ainsi que l’intervention en activité physique et la promotion de la santé et des bonnes habitudes de vie.

Programmes offerts

Premier cycle

Cycles supérieurs

Perspectives professionnelles

  • Les diplômés en enseignement trouvent facilement un emploi dans les écoles primaires et secondaires à la fin de leurs études.
  • Les diplômés en kinésiologie travaillent dans des créneaux stratégiques du système de santé de même que dans différents milieux avec différentes clientèles, notamment comme réadaptateur (activité physique adaptée) auprès d’enfants, d’adultes et de personnes âgées, préparateur physique (athlètes), entraîneur personnel (sportifs), enseignant au collégial, gestionnaire et organisateur du sport et de l’activité physique, intervenant en promotion de la santé, intervenant et responsable de programmes de conditionnement physique (centres sportifs) et chercheur en activité physique.
  • Les diplômés en ergonomie décrochent des emplois dans les entreprises, les cliniques de réadaptation, les hôpitaux, les organismes gouvernementaux, les universités, les équipes de santé au travail du réseau de la santé publique et les boîtes de consultants en ergonomie.

Information

 

Retour en haut de page