http://sciences.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Faculté des sciences|faculte-sciences|http://www.sciences.uqam.ca/

Faculté des sciences


Recherche


sciences@uqam.ca



banniere pages
banniere pages

Portes ouvertes

Les prochaines Portes ouvertes
auront lieu à l'automne 2018,
de 10 h à 16 h (date à confirmer)

banniere pages

NOUVEAU :

Le gouvernement fédéral permet désormais aux étudiants étrangers de venir effectuer un stage de recherche de moins de 120 jours sans avoir besoin de demander un permis de travail.

  • Si le stage de recherche dure moins de 4 mois (120 jours au total);
  • Si une lettre d’invitation à effectuer un tel stage a été rédigée par une professeure, un professeur de l'UQAM et communiquée à l’étudiante, l’étudiant invité, pour une période précise identifiée dans le temps et pour un mandat bien identifié;
  • Si la, le stagiaire jouera un rôle important dans le projet de recherche ou y ajoutera une valeur;

Alors un permis de travail n’est probablement pas nécessaire. Vérifiez bien les critères qui s’appliquent en consultant la page suivante. Notez qu'aucune prolongation du stage ne sera possible et qu'une personne n'a droit qu'à une seule dispense de 120 jours par période de 12 mois. Page gouvernementale à consulter: https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/organisation/publications-guides/bulletins-guides-operationnels/residents-temporaires/travailleurs-etrangers/exemption-chercheur.html

Dans tous les autres cas :

L'UQAM accueille régulièrement des stagiaires de recherche provenant majoritairement de l’étranger mais parfois également du Québec qui souhaitent compléter leurs études par un stage. Pour ce faire ces étudiantes, étudiants doivent établir une entente avec une professeure, un professeur de l’UQAM.

Les futurs stagiaires de recherche en provenance de l’étranger ou du Québec trouveront ici quelques informations et ressources importantes pour leur intégration à l'UQAM.

La première étape de la planification d'un stage de recherche consiste à établir un accord avec une professeure, un professeur qui supervisera votre stage. La professeure, le professeur doit faire une proposition de stage écrite dans une lettre sur papier en-tête dûment signée qui doit également comprendre les éléments suivants :

  • Les dates et la durée du stage;
  • Le lieu du stage (département, laboratoire, chaire ou centre de recherche...);
  • Le sujet de recherche et les principales tâches;
  • Le financement prévu s’il y a lieu y compris celui dont vous bénéficiez éventuellement par l’intermédiaire d’une bourse de votre pays ou de votre université.

Si vous n'avez pas déjà d’entente avec une professeure, un professeur, vous pouvez acheminer une lettre de motivation, un curriculum vitae et une description de vos intérêts de recherche et compétences scientifiques à la professeure, au professeur qui vous intéresse (la liste des professeures, professeurs de chaque département est disponible sur le site internet du département concerné).

A l’UQAM, le statut de stagiaire de recherche est accordé  pour une durée variant de quelques semaines à quelques mois selon l’entente entre la professeure, le professeur et la, le stagiaire. L'obtention du statut de stagiaire de recherche sera confirmée au stagiaire, par courriel, par le Registrariat de l'UQAM.

Voir rubrique ci-dessous : Arrivée à l’UQAM

Informations pour les stagiaires de recherche venant de l'étranger

L'obtention d'un permis de travail est obligatoire pour tous les ressortissants étrangers désirant effectuer un stage au Canada, que le stage soit rémunéré ou non sauf exception*. La, le stagiaire doit faire les démarches nécessaires par l’intermédiaire du site internet d’Immigration et citoyenneté Canada pour obtenir un permis de travail et, auprès d'une ambassade, d'un consulat ou d'un haut-commissariat du gouvernement du Canada pour obtenir un visa le cas échéant. La future, le futur stagiaire doit vérifier si elle, s’il est admissible à un programme qui faciliterait son entrée au Canada comme le programme Expérience internationale Canada (EIC). Si c’est le cas, elle, il doit présenter une demande pour y obtenir une place et déposer à monsieur Gaspard Skoda l’invitation qu’elle, il recevra confirmant qu’elle, il est invité à déposer une demande de permis de travail et les délais qui lui sont imposés. Par la suite, chaque aspirante, aspirant stagiaire devra s’inscrire en ligne et créer un profil sur le site d’Immigration et citoyenneté Canada pour l’obtention de son permis de travail. Elle, il devra fournir :

  • une lettre d’invitation signée par la professeure, le professeur de l’UQAM qui souhaite l’accueillir
  • la convention de stage de son institution d’enseignement dûment remplie et signée par toutes les parties (Voir ci-dessous : Convention de stage), lorsque requis
  • un numéro d’offre d’emploi provenant de l’UQAM ainsi que
  • le reçu de paiement des frais de l’employeur.

Une, un stagiaire de recherche provenant de l’étranger n’obtiendra un permis de travail que s’il se qualifie pour le programme EIC ou s’il possède un financement de son pays d’origine ou de son institution scolaire d’attache à titre de bourse. Un financement canadien peut le qualifier pour un permis de travail au Canada si et seulement si, ce financement est obtenu au terme d’un processus de sélection sur la base de l’excellence de son dossier (ex. : MITACS, Programme des futurs leaders dans les Amériques (PFLA), etc.). Une preuve du financement devra être envoyée à monsieur Gaspard Skoda et jointe à la demande de permis de travail de l’éventuel stagiaire (la lettre de l’organisme subventionnaire (sur papier en-tête officiel, qui confirme le financement). Une, un stagiaire de recherche pourra être dispensé de l’obtention d’un permis de travail et bénéficier d’un visa commercial si elle, s’il n’a aucun lien d’emploi (aucune rémunération) avec le Canada et si elle, s’il vient effectuer des travaux de recherche portant sur sa propre thèse (doctorants surtout, maîtrisards parfois). Voir les critères pour le visa commercial.

*Exception à la nécessité d’obtenir un permis de travail pour un stage de recherche pour les chercheurs :

Procédure pour la professeure, le professeur qui veut accueillir un stagiaire provenant de l’étranger

Voici la procédure permettant d’obtenir un numéro d’offre d’emploi et le reçu de paiement des frais de l’employeur auprès d’Immigration et citoyenneté Canada. La professeure, le professeur qui souhaite accueillir une, un stagiaire de recherche doit :

  • Faire parvenir une RIG (réquisition interne générale) à monsieur Gaspard Skoda (Décanat de la Faculté des sciences PK-2150), RIG dûment signée par une personne autorisée à gérer le compte avec la partie de gauche remplie précisant l’identification du ou de la stagiaire ainsi que l’UBR dans lequel les fonds nécessaires à l’ouverture du dossier administratif à Immigration et citoyenneté Canada (230$) seront prélevés. Ces frais de 230$ servent à payer les frais de conformité de l’employeur (ce sont les termes d’Immigration et citoyenneté Canada).
  • Remplir au complet, le formulaire interactif pour chaque stage et stagiaire pour permettre de répondre aux questions demandées par Immigration et citoyenneté Canada. Ce formulaire n’est pas fonctionnel sur un ordinateur macintosh. Si vous utilisez ce type d’ordinateur, imprimez-le, remplissez-le à la main, scannez-le et envoyez-le à monsieur Gaspard Skoda.
  • Dans le formulaire, inscrire :
    • Titre du poste : « Stagiaire de recherche »
    • Raison de la demande d’exemption : « Stage de recherche en milieu universitaire offert à un étudiant »

À l’issue de la démarche d’ouverture de dossier de l’employeur, un numéro d’offre d’emploi sera envoyé à monsieur Skoda par Immigration et citoyenneté Canada. Elle communiquera ce numéro à la, au stagiaire qui à son tour l’inscrira dans sa demande de permis de travail. Elle lui enverra également le reçu de paiement des frais de l’employeur qu’elle, il devra joindre à sa demande de permis de travail.

Si une convention de stage est exigée de la part de l’université d’attache du ou de la stagiaire, cette convention devra être signée par le doyen de la Faculté des sciences, seule personne à être autorisée à représenter l’organisme d’accueil du ou de la stagiaire (voir rubrique ci-dessous : convention de stage). Cette convention de stage dûment remplie doit être acheminée à monsieur Skoda dès que possible afin qu’elle y appose la signature du doyen de la Faculté des sciences. Veuillez préciser si la signature électronique du doyen est acceptable par l’université d’attache de la ou du stagiaire.

Retour en haut de page