http://sciences.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Faculté des sciences|faculte-sciences|http://www.sciences.uqam.ca/

Faculté des sciences


Recherche


sciences@uqam.ca



banniere pages
banniere pages

Portes ouvertes

Samedi 5 novembre 2016 (10h-16h)
Mardi 7 février 2017 (15h-20h)

banniere pages

Cette grappe est certes la plus fortement articulée de la Faculté des sciences. Elle se déploie sur sept thèmes fondamentaux: TERRE, ATMOSPHÈRE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES, ADAPTATION DES PLANTES, FORÊTS, ÉCOLOGIE DES EAUX DOUCES, SANTÉ ENVIRONNEMENTALE ainsi que ÉVOLUTION ET ÉCOLOGIE. Chacune de ces thématiques regroupe à son tour des centres institutionnels de recherche que viennent appuyer des chaires de recherche du Canada ou d’autres types (arborisations terminales).

Écologie sciences du Globe et environnement

GEOTOP-Centre de recherche en géochimie et géodynamique CEF-Centre d’étude sur la forêt TOXEN-Centre de recherche interinstitutionnel en toxicologie de l’environnement GRIL-Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique ESCER-Centre pour l’étude et la modélisation du climat à l’échelle régionale

Le thème TERRE regroupe des recherches qui touchent les océans, la dynamique terrestre, l’exploration minière et les cycles biogéochimiques. Nos chercheurs abordent ici l’étude des changements à l’échelle du globe, les processus géochimiques et biogéochimiques, la géochronologie, l’évolution de la croûte continentale, les interactions entre les couches profondes de la Terre. Des infrastructures analytiques majeures, parmi les meilleures au monde en mesures isotopiques, permettent l’utilisation des molécules uniques en tant que traceurs dans toute une panoplie de contextes (datation, chimie légale, processus et mécanismes biologiques et géologiques, etc.

Le thème ATMOSPHÈRE ET LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES touche l’étude des instabilités du climat et la prévision climatique. On s’intéresse plus particulièrement à la modélisation du climat, ce aux échelles régionales et globale, ainsi que l’estimation des changements appréhendés, la télédétection satellitaire relative au climat et l’assimilation de données. Ici, la présence de l’UQAM se distingue au sein de la communauté mondiale des chercheurs en sciences de l’atmosphère.

Le thème SANTÉ ENVIRONNEMENTALE concentre ses actions sur le devenir des contaminants dans l'environnement ainsi que sur leurs effets sur la santé afin de contribuer à la résolution de problèmes liés au maintien d'un environnement sain.

Le thème ÉVOLUTION ET ÉCOLOGIE aborde, au sens noble et vaste, l’ensemble des rapports entre les organismes et leurs milieux. Ce champ d’investigations s’étend depuis l’étude des micro-organismes en milieu lacustre jusqu’aux milieux forestiers et à la faune qu’ils abritent. On s’intéresse ici autant à l’humain au sein de son écosystème urbain qu’au comportement animal et aux modèles de régulation des populations.

Le thème FORÊTS porte sur la dynamique des écosystèmes forestiers, leur productivité et sur la croissance des arbres. Ce domaine d’étude englobe et dépasse les rapports écologiques entre la faune et les milieux forestiers, s’attachant à la génétique des arbres, aux approches physiologiques pour en comprendre la croissance et la résistance, la fertilité des habitats, ainsi que l’étude des perturbations naturelles sur l’évolution des forêts.

Le thème ÉCOLOGIE DES EAUX DOUCES se concentre sur la structure et le fonctionnement des lacs et ruisseaux, incluant la biogéochimie et l'écologie des bactéries, du plancton et des poissons. Sont à l’étude la faune et la flore lacustres, les interactions entre les milieux d’eau douce, l’atmosphère et les bassins-versants.

Le thème ADAPTATION DES PLANTES se concentre sur le développement de la tolérance aux stress de plantes ayant une importance économique. Ce domaine de la biochimie végétale utilise les approches génomiques pour identifier des gènes importants dans la synthèse de molécules complexes. Cette avenue de recherche est rendue possible par les approches de séquençage à haut débit et elle possède un avenir très prometteur.

Retour en haut de page